Le procureur s’oppose à la peine contre le pianiste Fazil Say

Le 15 Avril 2013, la 19 eme Cour de la Paix d’Istanbul condamnait à dix mois de prison le pianiste Fazil Say pour “outrage à la conception religieuse d’une partie de la société” tout en laissant la décision de la peine à plus tard. La peine de Say a été suspendue pour cinq ans dans le cadre d’une mesure de contrôle judiciaire avant qu’il ne fasse appel de cette décision. `

La Cour de Cassation a demandé la suspension de la peine de dix mois pour « blasphème » à l’encontre de Fazil Say pour avoir tweeté un verset d’Omar Hayyam, célèbre poète soufi du 11 e siècle. Si le tribunal prend en considération cette demande, Fazil Say sera acquitté.

Source Bianet – Prosecutor Objects Fazıl Say’s Sentence – 28 Nov 2014

Traduction pour Kedistan :  Véronique Gagès

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

Related posts