Fatsa : cyanure contre nature

Fatsa est une commune d’Ordu, ville de la région de la Mer Noire (Turquie). La région, encore peu connue des touristes est très différente du reste de la Turquie, avec de très beaux paysages, de hautes montagnes de plus de 2000 mètres d’altitude, de nombreuses plages désertes et d’ immenses forêts de hêtres et de sapins.

ordu-montagnes

Fatsa est donc situé dans une région précieuse et ses habitants ne pouvaient pas rester  silencieux devant le désastre annoncé contre leur environnement naturel.

Pour les prospections aurifères 100 hectares de forêt, c’est à dire des dizaines de milliers d’arbres ont été dévastés, déjà en 2013. Depuis les habitants résistent.

La dévastation de la forêt n’est pas leur seule préoccupation. Ils ne veulent pas non plus de l’utilisation du cyanure dans les prospections, comme c’est le cas partout où cette “industrie” sévit. Le projet est porté par l’entreprise anglaise Stratex International, en association avec l’entreprise turque Bahar Madencilik.

fatsa1

En Septembre 2014, les locaux se mobilisaient déjà pour bloquer les véhicules et les machines, d’autant plus que certaines routes passaient dans les jardins dont certains étaient propriétaires. Depuis ils sont décidés à ne pas lâcher l’affaire et ils font la garde à tour de rôle, jour et nuit dans leur tente de résistance près des sites.

Lundi 25 mai au 213ème jour de leur lutte, les résistants ont fait une conférence de presse, accompagnée d’une manifestation, lors de laquelle des slogans précis ont été scandés. Deux cercueils étaient placés devant la tente et portaient les inscriptions : « Je ne veux pas mourir d’un cancer, gardez votre cyanure ! ».

fatsa4

Cevat Atar, le porte parole du Platforme de la Protection de la Nature d’Unie et de Fatsa, a précisé dans sa déclaration :

Ils vont extraire le métal et ils vont s’en aller en nous laissant la pollution, le poison. Ils volent, non seulement notre futur, mais celui des générations suivantes sur 1000, 10.000 ans. Nous ne témoignerons pas de cette situation par le silence. Nous allons continuer notre combat jusqu’à ce que cette entreprise s’en aille d’ici ! 

Pour soutenir le combat des habitants de Fatsa, signez la pétition.

fatsa3
photos DHA

Naz Oke
REDACTION | Journaliste

Chat de gouttière sans frontières.
Journalisme à l'Université de Marmara.
Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.
Naz Oke on EmailNaz Oke on FacebookNaz Oke on Youtube
Naz Oke

REDACTION | Journaliste Chat de gouttière sans frontières. Journalisme à l'Université de Marmara. Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.